Sarah est professeur d'anglais dans un collège privé non mixte . Une de ces élèves disparait mysterieusement. Jenny est une élève sérieuse et sans probleme. Sa disparition fait replonger Sarah dans meandres de son passé. En effet, dans son enfance, elle est la dernière à avoir vu son frère avant sa disparition. Sa mère a ensuite sombré dans l 'alcool, ses parents ont divorcé, son père est mort dans des circonstances troubles laissant Sarah seule avec sa mere devenue une epave. Alors quand Sarah apprend la disparition de son élève , elle est troublée et apres sa journée de travail décide d aller faire un jogging pour lui aerer l esprit . Malheureusement , elle decouvre le corps de la jeune Jenny et se retrouve au coeur de l enquête où les coincidences se trouvent être assez troublantes . Les deux disparitions semblent être liées  malgré les seize ans qui les separent  et l un des fils conducteurs principal est Sarah et son quartier là où tout a commencé...

Ceux qui restent est un roman policier de 558 pages qui se lit plutôt aisement. La navigation entre les deux epoques et les deux disparitions sont assez distinctes et ne perdent pas le lecteur. Les personnages sont assez interessants . On se prend d empahie pour Sarah même si on aimerait qu elle prenne sa vie en main car elle se complait dans sa pauvre vie de vieille fille vivant avec son ivrogne de mère . L histoire est plutôt bien mené et la fin est assez innatendue. Les rebondissements permettent aux lecteurs d avancer rapidement dans la lecture . L auteur met en évidence que les blessures du passé demeurent omnipresentes et conditionne le present ainsi que le futur. Il ne suffit pas de l enfouir, il faut l affronter afin de vivre en paix. Il montre aussi que derriere les belles maisons des banlieues tranquilles se cachent parfois le dernier des monstres et que parfois cela s avere genetique ....  enfin moi je dis ça je dis rien...

51Q3iH7QfbL