On trouve dans le lycée Garson tous les stéréotypes possibles que ça soit côté prof ou côté élèves: intello , fashion victims et racaille  pour les élèves  et profs blasés , debutants ou sans aucune autorité. Mme Pérot est professeur de mathematiques acariatre . Elle n aime pas ses élèves et leur envoie souvent des punchline bien vexantes lorsqu'elle rend ses copies. Un jour , en sortant du lycée , elle a un accident de voiture . Or après expertise de la voiture , il ne s'agit pas d'un banal accident de la circulation , ses freins ont été coupé : c est un sabotage orchestré par un de ses élèves mais lequel ?

La vie devant eux est un roman plutôt sympa à lire . Il est court et bien écrit avec des petits chapitres qui permettent d enchaîner la lecture aisément. Alors qu on s attend à une enquête policière , le livre traite plutôt des clivages et des préjuges qui pullulent dans l'atmosphere lyceenne. Il n y a pas de détails sur l enquête mais un developpement et un engagement pour la tolérance . Il n y a pas de suspense ni de fausses pistes . Tout s'emboîte facilement sans développement pompeux qui n amenerait rien de mieux à l histoire. On va à l essentiel et droit au but.  Le vocabulaire utilisé est simple et permet la compréhension de tous . Le langage ado est familier mais compréhensible.

Les personnages sont bien definis et on peut réussir à s attacher à certains. Le personnage de Gaetan est plutôt touchant avec sa vie de merde . Le môme qui n est pas né au bon endroit ni au bon moment mais qui essaye de garder la tête hors de l eau avec des responsabilités bien trop grandes pour lui . Son debut d idylle avec Adelaide ( l'intelllo au chat qui refoule du goulot) aurait pu le sauver enfin ça aurait été un debut d histoire d ado que tout oppose mais l histoire meurt dans l oeuf . Parfois la volonté ne fait pas tout pour s en sortir . Il y  a des jeux dangereux où certains se brûlent les ailes enfin moi je dis ça je dis rien...

5196Mf6jlpL