Le petit Lothar Bergelde se rend rapidement compte grâce à sa tante qu il n est pas né dans le bon corps . A partir de cette évidence , il devient Charlotte , personnage excentrique et premier travesti ayant survecu pendant les deux regimes les plus controversés de l histoire : le nazisme et le communisme.  Ainsi Charlotte devient  une icone berlinoise sollicitée par Doug Wright qui voudrait raconter l'histoire de ce personnage si particulier. Elle va le faire rentrer dans son monde et son musée qu elle a su protéger . En effet , Charlotte est mysterieuse, pleine de surprise et sa vie  fut ponctué de beaucoup d emotions et d aventures. 

Prix pullitzer et souvent adapté à l'étranger , le texte de Doug Wright arrive au théâtre Poche Montparnasse après avoir connu un succès retentissant pendant le festival d'Avignon. Thierry Lopez interprete Charlotte enfin est Charlotte. Il est évident que du moment où il met un pied sur scène il devient Charlotte et pas que ... En effet, le comedien joue tous les protagonistes ayant cotoyés Charlotte .  Il virevolte sur scène et sans trop d artifice reussit à tous les jouer de manière magistrale. Thierry Lopez est un vrai artiste qu on  a pu voir dans des registres différents . Mais peu importe la pièce , il irradie .  Ich bin Charlotte ne dénote absolument pas et c est un vrai chef d oeuvre prônant des valeurs importantes . 

Le décor est épuré mais colle parfaitement avec l atmosphere de Charlotte . La musique accompagnant le jeu de comedien ne trouble pas le rythme de la pièce bien au contraire. Elle sert certaine scène choregaphiée d ailleurs . Ich bin Charlotte est la pièce à voir pour bien se rendre compte de la difficulté d être soi même dans un monde formaté . Puis niveau jeu , il est clair que Thierry Lopez est le comédien qui monte qui monte qui monte enfin moi je dis ça je dis rien...

teaser ich bin Charlotte

lien site du théâtre poche montparnasse

42885058_309163859862022_2688896152908070912_n

42856400_1919046488402679_4734169169925242880_n