Moi je dis ça je dis rien

14 janvier 2019

Je vous écrit dans le noir de Jean Luc Seigle

Pauline Dubuisson est la principale protagoniste d'un fait divers tragique s'étant passé dans les années 50 /60 . En effet , la jeune femme âgée à l'époque de 17 ans a assasiné son ex fiancé engendrant en effet domino le suicide de son père qui n'a pas supporté l'affront de voir sa fille arrêtée devant ses yeux . Pauline fut liberer à 31 ans  et décida à la suite du visionnage de son histoire retranscrit au cinéma avec Bardot dans son rôle ,  de fuir la France pour se reconstruire. Sous une autre identité , elle s'installe au Maroc où elle rencontre Jean . Lorsqu'il la demande en mariage , son passé la rattrape et décide de tout lui raconter mais le jeune homme fuit . Afin qu il comprenne et pour liberer sa conscience ; Pauline lui écrit une lettre avec tous les details de son histoire retracant sa vie pendant la guerre où elle fut tondue car accusée d avoir collaborer avec les allemands . Elle raconte sa relation complexe avec ses parents et son lien particulier son père .Elle livre aussi comment elle a tue son fiancé de l epoque et son ressenti lors de son proces .

Le livre est un recit epistolaire car c est la totalité de la lettre pour Jean . Le bouquin se lit bien malgré une ambiance pesante . On sent assez rapidement dans les écrits que la jeune femme est très fragile voire desequilibrée . Il est clair qu elle souffre d un oedipe mal digerée . Elle ne nie en aucun cas avoir tué. Son mal être est tellement ancré en elle depuis longtemps que la fin n etonne guere le lecteur car plus l ouvrage avance plus on sent venir la fin inevitable. Il est sûr que les lourds passés sont parfois la source d un futur tronqué enfin moi je dis ça je dis rien...

41zDGYkha8L

 

Posté par c mon avis à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2019

Second rôle avec Ludovic Berthillot

Ludovic Berthillot est un comédien abonné aux seconds rôles. Il a ainsi donné la réplique à Gerard Depardieu et bien d'autres. Grâce à cette piece one man show , il est enfin en haut de l'affiche et avec beaucoup d humour parle de son travail d artiste et de sa vie d'éternel second rôle.

Ludovic Berthillot est seul en scène mais reussit à l habiter grâce à son charisme et sa sympathie .  La mise en scène est simple sans décor superflux mais il peut s'appuyer sur un grand écran où sont diffuser  des extraits de films mais également des petites scenettes de la vie quotidienne d un comédien comme un casting en presence d un auteur tatillon sur son texte ou les differentes interviews pour la promotion d un film ou telefilm. 

On apprend énormement sur la vie d artiste et d intermittent du spectacle . Les amoureux du cinéma apprecieront les nombreuses references cinematographiques . La piece merite d etre vu car elle est vraiment source d information et la bonne humeur accompagne le spectateur grâce à l'interactivité entre Ludovic Berthillot et son public . Il mérite le même destin que Louis de Funes enfin moi je dis ça je dis rien...

43854

 

Posté par c mon avis à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2019

Chicago le musical avec Sofia Essaidi , Carien Keizer et jean luc guizone

Roxie Hart , danseuse dans un cabaret assasine son amant . Elle est donc arrêtée et se retrouve en prison face à Velma Kelly qui elle même est l auteur d un double homicide . Les deux femmes ont comme point commun leur amour du cabaret et surtout Billy Flynn leur avocat . Les deux femmes vont alors se battre pour avoir les faveurs du public lors de leur proces . Mama Morton chef de la prison veille au grain du gang des tueuses tout en donnant des privileges à certaines détenues. 

Chicago, le musical est un classique des comedies musicales made in Broadway. Il a également été adapté au cinéma avec en guise de casting  Renee Zellweger , Catherine Zeta jones et Richard Gere entre autre. La version joué à Mogador est totalement différente des autres comedies musicales habituellement à l'affiche de ce célèbre theatre parisien. Chicago n est pas extraordinaire mais parfaitement mis en place.

En effet , la mise en scene est minimaliste car il n y a pas de superflus . Costumes et choregraphies simples  mais efficaces . Les deux roles feminins sont parfaitement sychronisées . J ai juste moyennement accroché avec l'accent de l interprete de Roxie , Carien Keizer . En revanche,  son jeu de scene colle à merveille avec l atmosphere burlesque  instauree de cette version de Chicago .  Sofia essaidi  a toujours une belle voix et danse tres bien .  Dans l'ensemble , tous les rôles sont bien portés par leurs interprètes . 

Chicago le musical est à voir mais peut decevoir les amateurs de shows cabaret car c est le côté burlesque qui a ete le plus developpé. Il est tres rare que l orchestre est une place aussi importante dans un spectacle mais les amateurs de jazz vont  beaucoup aimer les arrangements musicaux et les differents solos des musiciens qui sont d ailleurs tres talentueux malgré certaines paroles de chansons qui peuvent faire tâche dans la version francaise enfin moi je dis ça je dis rien...

extrait chicago le musical

bande annonce film chicago

1905-large_default

 

Posté par c mon avis à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2019

Le prénom avec Florent Peyre , Jonathan Lambert , Sebastien Castro , Marie Julie Baup et Lilou Foglie

Vincent, beau quarantenaire est invité à dîner chez sa soeur et son beau frère en compagnie de son epouse . Il y aura également Claude , leur meilleur ami d enfance. L ambiance est bonne et les plaisanteries vont bon train . C'est alors que le petit groupe décide de parler de la paternité de Vincent et le titille afin de connaître le sexe ainsi que le prenom de son futur enfant. On peut dire que le prénom choisi ne fait pas l'unanimité et va entraîner un deferlement de quiproquos et de vérités dévoilées . 

Le prénom est une piece de theatre qui a donc ete reprise. Elle a également inspiré le film éponyme avec le casting de la premiere piece . C est Florent Peyre qui succede à  Patrick Bruel  dans le rôle de Vincent et c est une réussite . L humoriste enfile aisement son rôle de comédien à la perfection . Jonathan Lambert qui vient d une autre planète excèle  dans le rôle du beau frère bobo et Marie Julie Baup a la lourde tâche de succéder à la regrettée Valérie Benguigui  et ce n'est pas évident mais elle reussit à mettre sa touche à son rôle de Babou . En ce qui concerne Lilou Fogli  qui  interprete la femme de Vincent , elle ne brille pas autant que ses congeneres malheureusement. D'un côté le talent est omnipresent et il est difficile de les egaler ...

Comme à chaque fois que je vais voir une pièce ou un spectacle , je degotte toujours un chouchou que je décide de suivre dans ses projets . J avais decouvert Thierry Lopez dans Avanti et je le suis toujours. Le prenom n a pas echappe à cette petite habitude d amatrice de theatre . Et le chouchou is .... Sebastien Castro .  Il habite son rôle de Claude avec une finesse touchante. Il est donc sûr que je suivrais ce jeune homme afin d aller voir à l'occasion un de ses nouveaux projets . 

La mise en scene est efficace et ressemble à la version originale . La piece a fini ses representations parisiennes mais les comediens ont deja annoncé que le prenom connaitrait une tournée qui debutera en septembre. Alors n hesitez pas si elle passe par chez vous courez y car la fraicheur du casting reanime ce classique du theatre  enfin moi je dis ça je dis rien...

extrait de la piece le prenom version 2018

bande annonce du film eponyme 

vz-413F9D0E-F05A-47CF-84FB-844ABAB5CBD6

Posté par c mon avis à 20:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2018

Petites histoires du métro parisien de Elise Dumont

Le livre regroupe pleins de petites anecdotes sur le métro parisien. En effet, l'auteure conseille aux parisiens et aux autres d'ailleurs de lever le nez pendant leur trajet en métro. En effet, le spectacle peut parfois en valoir la peine. Entre les clochards ventriloques , les pseudos artistes et les gens qui souffrent du sans gêne excessif, prendre le métro peut egayer votre journée.

Ayant pris le métro parisien à de nombreuses reprises, certains specimens decrit dans l'ouvrage sont facilement identifiables et bien réels . C'est d'ailleurs assez drôle de se rendre compte que certains personnages hantent certaines lignes . De plus, je trouve ça assez rassurant de voir que je ne suis pas la seule à observer les gens dans le métro et à trouver ça distrayant . Certes , je n'en ai pas fait un livre mais elle n'a pas eu tort de le faire même s' il casse pas trois pattes à un canard mais fait passer un bon moment. 

Le livre est coupé en plusieurs parties: la premiere retrace les fameux personnages croisés dans le metro et plus particulierement les stations rattachées. La deuxieme est un recueil d'application sur le metro : on decouvre ainsi qu il y a des applications sur les beau gosses croisés dans le metro mais egalement une application de dating qui  en rentrant vos trajet quotidien vous permet de trouver quelqu un qui fait exactement les memes trajets que vous . Je ne pensais pas ça possible . L'auteur fabule aussi sur des applications qu elle voudrait voir exister comme un décompte pour savoir si ça vaut la peine de courir pour choper le metro ou pas ... 

Dans la troisieme partie , on trouve les prejuges sur le metro souvent denoncés par des personnes qui ne le prennent jamais comme certains politiciens . AInsi on a un recueil d'erreur comme l'heure du dernier train ou le prix du ticket. Puis dans la derniere partie Elise Dumont sort des micro biographies des nom de stations de metro ce qui est plutot interessant. Enfin , pour ma part, la lecture de ce livre a ete agreable et peut faire passer un bout de trajet de métro ou pas d ailleurs enfin moi je dis ça je dis rien...

téléchargement

 

Posté par c mon avis à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 décembre 2018

Lola , petite grosse et énervée de Louisa Méonis

Lola se fait kidnappé avec sa meilleure amie et colocataire Safia. Les ravisseurs veulent un code. Le problème c'est que Lola a aucune idée de quoi il parle alors il menace de la tuer mais pour la faire souffrir commence par tirer en direction de sa meilleure amie .Heureusement la balle n atteind pas sa cible. Alors que les deux jeunes femmes tentent de rire de la situation , une explosion détonne . Il s'agit du frere de Lola et de Jeremy enfin Jerry qui viennent les secourir . Car oui apres l'avoir sauver Jeremy explique à Lola qu elle faisait parti d une mission qui devait être accomplir. L impression d avoir été trahie , Lola décide de prendre ses distances de son sexy fossette . Le probleme c est qu autant lui et qu elle sont fous de l un de l autre . Jerry va alors desobeir et tenter de se rapprocher de Lola car sa mission n est pas fini . La jeune femme est toujours en danger et lui est toujours fou d elle ...

Le troisieme opus est toujours aussi interessant car l enigme commence à se denouer autour des deux protagonistes . On commence à comprendre pourquoi Lola est la cible d un enlèvement et on decouvre la veritable identité de sexy fossettes alias Jeremy qui est en réalité Jerry. Leur relation est de plus en plus fusionnel mais on sent pointer quelques soucis  qui viendront certainement dans les prochains episodes . 

En revanche, la part sexuel du livre passe au second degres par rapport aux premiers tomes. Le livre est vraiment plus ancrée sur l'action et la relation entre Lola et Jerry car leur avenir demeure incertain .Les personnages restent fideles à eux meme . On retrouve le caractere specifique de lola et c est tant mieux . On ne la perd pas au fil des bouquins et c est tres bien. Le livre se lit toujours aussi bien et demande une suite qu on a hate de lire enfin moi je dis ça je dis rien...

51gYMkwQpLL

 

Posté par c mon avis à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2018

Emma dans la nuit de Wendy Walker

Deux soeurs disparaissent étrangement . Emma et Cass Tanners sont des adolescentes qui évoluent dans une famille particulière . La mère est clairement un être imbu de sa personne et nocive psychologiquement pour ses filles alors quand elles disparaissent , la police enfin du moins la psychologue rattachée à l'enquête souhaite creuser de ce côté là afin de retrouver les deux adolescentes. Son binôme un vieil agent du fbi n y croit pas et prefere eloigner le dr winter de l enquête.  Trois ans plus tard , Cass frappe à la porte de chez ses parents .  Elle est seule , traumatisée et raconte leur enlevementet leur detention sur une île dont elle ignore la localisation exacte. Sa soeur Emma est toujours là bas et il faut que le police aille la chercher.  Le binôme originel de l enquête est donc reformé ainsi l'agent Leo et la psy Winter vont alors reprendre tout à 0 en interrogeant Cass . Leurs differents interrogatoires les rapproche de l idee de depart , la famille Tanner est vraiment particuliere et cache bien des secrets qui pourraient être la cause de la fuite des filles ou à l'origine de l enlevement. 

Emma dans la nuit est un thriller qui se lit . Au depart, on a du mal à le lâcher mais plus les pages défilent plus la part d'étude psychologique blase le lecteur. On rentre vraiment dans l'analyse psychologique et les notions de narcissisme ce qui entraine une sensation de longueur dans l'ouvrage. Les personnages sont antipathiques et on sent tres rapidement qu aucun n tourne bien rond. On est tout de même interessé par l histoire car on veut savoir où est Emma ? car c est elle le personnage qui aurait le plus d attrait . La relation fraternelle est aussi developpée . Les deux soeurs sont inseparables mais l une a le dessus sur l autre. L autre partie de relation frere / soeur entre Emma et son demi frere côté beau pere  est clairement ambigue et incestueuse . Ill y a également le grand frere coté paternel qui est tres protecteur . Enfin il y a de quoi se perdre au milieu de tous ces enchevetrement de fratries . 

Plusieurs scenari se bousculent dans la tête du lecteur et la vérité n est pas si facilement trouvable .Les chapitres s enchainent tantot du point de vue de Cass tantot du côté des inspecteurs chargés de l enquête ce qui permet de comprendre assez rapidement les dysfonctionnements de la famille Tanners ainsi que les liens entre les diffentres fratries .  Emma dans la nuit est un thriller qui mérite d être lu mais qui casse pas non plus trois pattes à un canard enfin moi je dis ça je dis rien...

41L-WKCsn2L

Posté par c mon avis à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2018

A perte de vue de Amanda Eyre Ward

Caroline a une vie de celibataire pas franchement épanouie. Elle est serveuse dans un bar et vit dans un appart avec pour seul coloc son chat. Les périodes de noel approchant , sa mère veut absolument qu'elle vienne ainsi que sa soeur Madeline. Caroline se force car à chaque noel il manque leur petite soeur Ellie diparue mysterieuresement lorsqu'elle avait 5 ans puis le retour dans sa vie natale lui fait remonter bien des mauvais souvenirs.. La cicatrice est bien presente chez les 3 femmes qui n'ont jamais oublié . Neanmoins, Madeline veut faire classer l'affaire et declarer sa soeur morte afin d avancer. Cette decision perturbe Caro et sa mère qui ont l impression d'abandonner leur Ellie. Surtout que la mere des filles montre une photo troublante à ses filles : une jeune femme lors d un match à l'autre bout des usa qui ressemble à élie. Caro decide d aller à sa poursuite afin d en avoir le coeur net.

A perte de vue est un livre qui se lit bien . L histoire est du deja vu mais reste interessante . Caroline est bouleversante car elle se debat avec sa vie quotidienne sans trop savoir d'ou vient le malaise. Madeline est mariée mais quelquechose cloche aussi dans sa vie sans trop savoir non plus . En réalité, elles se sentent coupable de la disparition de leur soeur et le fait de ne pas savoir ce qu est devenu Elie les ronge et les empeche d etre heureuse . On se rend compte ainsi que les blessures du passé detruisent bien plus que l on peut le croire.

En definitive , l'ouvrage est interessant mais la fin ne peut que frustrer le lecteur aui n a pas toutes les reponses à ses questions comme comment va etre le retour d ellie et ses rapports avec ses soeurs. Le bébé de Madeline grand prematuré va t il s en sortir ?Le livre manque cruellement de rebondissement. A perte de vue nous laisse sur un arriere gout d'inachevé enfin moi je dis ça je dis rien ...

téléchargement

 

Posté par c mon avis à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2018

Lola petite grosse et excitée de Louisa Méonis

Lola est toujours sous le charme de son patron et apparemment cela est plus que réciproque.. D'ailleurs ce dernier a organisé un voyage d'affaire et a chargé Lola de l'accompagner. Il se retrouve au fin fond des Etats Unis  pris dans une tempête . Ils vont alors se retrouver coincer dans une cave en attendant que l'ouragan passe . Forcément , cela dérape erotiquement parlant . Jeremy tombe amoureux de Lola . Malheureusement il ne semble pas être celui qu'il prétend. Il n est pas vraiment PDG et craint de dire la vérité à son âme soeur. Le probleme est que Lola aussi ne semble pas n'être qu'une simple assistante...

Le deuxieme tome est aussi attractif que le premier . On retrouve les personnages principaux et leurs caracteres inchangés. On a l'arrivé de Matt le frère de Lola qui semble être l'antipode de Lola niveau caractère mais leur relation fraternel ressemble à celle de n'importe quelle frere et soeur . Ils se chamaillent et se donnent des surnoms venus de l enfance assez rigolos mais toujours avec une certaine bienveillance.

La relation entre Jeremy et Lola passe à la vitesse supérieure . Leur alchimie est évidente tout autant que leur vie sexuel est débridée et torride . On s'attache à ce couple improbable . Le duo petit boulotte et bel apolon donne du baume au coeur. On a hâte de découvrir comment leur relation va survivre à leur  vérité lorsqu 'elles seront dévoilées l'un à l'autre. La fin du deuxieme opus réclame plus que jamais la suite et on a hâte de découvrir ce qu'il va arriver aux deux protagonistes et si leur histoire va survivre à tout ça enfin moi je dis ça je dis rien...

51ldPeaED5L

Posté par c mon avis à 20:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2018

Troublantes pulsions de Arnaud Poyet

Maxime a une vie ordinaire . Marié , un fils et même un chien , le schéma de famille idéal. Il a même monté sa boîte d'informatique avec son meilleur ami. Tout va bien dans le meilleur des mondes sauf que Maxime souffre de somnanbulisme assez violent . De telle sorte , qu'une nuit il fait peur à sa femme pendant sa crise car il détruit tout dans l appartement . Souhaitant protégé leur fils et voulant faire un electrochoc à son mari, elle décide de partir vivre chez ses parents jusqu'à ce que Maxime se fasse soigner par un spécialiste. En réalité, en plus des crises de somnanbulisme , le jeune homme souffre d'un mal plus profond et inexpliquable . Il a clairement des envies de meurtres et de tortures. Lors d'une soirée arrosée en boîte avec son meilleur ami Olivier, il fait la rencontre de Francois un tueur à gages  qui va lui permettre d assouvir ses besoins meurtriers.  Il va le forcer à faire ressortir son côté psychopathe en le menacant. Le problème est que Maxime y  prend plaisir et sa premiere victime est un petit être innocent : Jack son chien ... Il n'a aucun souvenir de ce qu il lui a fait car il rentre en transe lorsqu 'il passe à l'action.  Les relations avec sa femme et sa belle famille vont s'envenimer  . Pas sûr que Maxime supporte les contrariétés...

Troublantes pulsions est un thriller qui tient en haleine. On rentre tout de suite dans le vif du sujet . Maxime est le narrateur et on fait tout de suite partie de sa vie et assez rapidement on se rend compte que sa petite vie bien rangée va vite prendre l'eau avec la rencontre de Francois. Les chapitres s'enchainent bien et la transition entre donne envies de connaître la suite . L'écriture est fluide et efficace . Les descriptions sont détaillées et  parfois ecoeurantes mais collent à l atmosphère instaurée dans le  livre. 

En ce qui concerne les personnages , ils sont complexes . Maxime est attachants car il a un côté ado retardé . Il est bien brave et son entourage en profite jusqu'à sa rencontre avec François qui lui est clairement et rapidement identifiable par son taux de folie meurtrière omniprésente.  Leur relation est tout aussi particuliere car elle  permet à Maxime de prendre confiance en lui dans ses réparties avec ses proches  mais elle le fait basculer completement du côté obscure. Comme quoi parfois les frequentations peuvent tout changer et vous faire découvrir bien des choses enfin moi je dis ça je dis rien...

51DKvGoabAL

 

Posté par c mon avis à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]